LA NOSTALGIE DES ANNEES 80     LA MAGIE DE CETTE EPOQUE     LES MERCREDIS APRES-MIDIS 

ET QUAND IL PLEUVAIT...     LES GOUTERS     NOS CHERES SERIES     ET TOI PLUTOT...     AUJOURD'HUI...
 
     
     
 

LA NOSTALGIE DES ANNEES 80 

   
   
 

L’article précédent « Souvenirs d’enfance » ne vous a pas suffi ?

Nous, non plus ! Alors, lisez la suite...

Dès les premières paroles de ce générique, la magie opère !
"Au fin fond de l'Univers, à des années et des années-lumière de la Terre, veille celui que le gouvernement intersidéral appelle quand il n'est plus capable de trouver une solution à ses problèmes, quand il ne reste plus aucun espoir : le Capitaine Flam ! "

Nous sommes devant le petit écran sur la première chaine de télévision, dans l’émission Les Visiteurs du Mercredi. Il est 16h30 ce 7 Janvier 1981 et les images désormais mythiques d’un générique s’élancent au son d’une tonitruante musique chantée dont nous connaissons tous encore aujourd’hui, les paroles françaises ! Eh oui, il suffit que démarre le générique de Capitaine Flam pour retomber en enfance, plus de 40 ans en arrière… Des paillettes éclatent alors au fond de vos yeux, vos papilles se souviennent de quelques douceurs de l’époque et de nombreux sentiments refont surface. C’était le temps de l’insouciance ; du mardi soir chez les grands-parents à regarder les films des dossiers de l’écran, des mercredis après-midi avec les copains à imiter le Club des Cinq, des BN au chocolat pour le goûter (ceux qui se vendaient par chapelets – il y avait fraise et chocolat), de l’île aux enfants avec Casimir, des jouets comme les engins de chantier Joustra et les circuits automobiles, les figurines et les reproductions de vaisseaux des séries / Dessins animés TV, de vos premiers 45 Tours; des héros de nos vies futures tout simplement !

 
     
     
  LA MAGIE DE CETTE EPOQUE FORMIDABLE  
   
 

C'était magique !
Bien sûr, les jeunes d’aujourd’hui ne peuvent comprendre l’excitation et l’impatience de notre génération lorsqu’il fallait attendre toute une semaine pour découvrir la suite des aventures d’Albator qui passait tous les mardis soirs sur Antenne 2 vers 18h00. Ou lorsque dans les cours de récré le jeudi matin, on ne parlait que de l’épisode du mercredi de La Bataille des Planètes ou de Capitaine Flam. A présent, il suffit de taper le nom de la série dans son navigateur web pour accéder en deux secondes à la vidéo et la regarder en accélérée. Quel manque de charme !
En plus, à l'époque, si on avait le malheur de rater un épisode, c'était définitivement loupé ! Pas de rediffusion et encore moins de replay. La seule solution était très onéreuse ;  une nouveauté qui s'appelait le magnétosope. Pour environ 10.000 Francs (1500€), on pouvait en acheter un. Et quand on n'avait pas accès à cette technologie, on demandait tout simplement à quelqu'un d'enregistrer le son sur une bonne vieille cassette audio. Perso, j'ai ainsi écouté "La Bataille des Planètes" (épisode Mission souterraine) ainsi que la série "Au coeur du temps" (épisode L'Ile du Diable) qu'un copain de classe m'avait enregistré. Avec les coupures car sur une cassette d'une heure de l'époque, c'était pas top mais je m'en souviens comme si c'était hier !

La musique entrainante de chaque univers (Albator, Flam ou Goldorak et les séries TV) faisait partie intégrante de l’émerveillement que nous offrait la télévision d’alors. Même si on peut trouver des erreurs et des incohérences dans les doublages de l’époque, ils nous offraient néanmoins l’accès à ces fantastiques créations, si novatrices dans les années 80.

 
     
     
  LES MERCREDIS APRES-MIDIS  
   
 

C'est mercredi après-midi !
Après avoir visionné à la télévision les fantastiques séries telles que le Club des Cinq, L’autobus à impériale ou Krempoli, il fallait sortir dans les rues ou les campagnes environnantes (suivant où l’on habitait) et tenter de reproduire leurs faits et gestes. On se déguisait, essayait de résoudre de pseudo-énigmes et même parfois on faisait quelques bêtises dans les cours des voisins en espérant s’échapper discrètement avant de se faire choper le soir par les grands-parents !
Ha ha ha… C’était simple mais c’était le bon temps !!!

 
     
     
  ET QUAND IL PLEUVAIT...  
   
 

...on restait à la maison, on faisait ses devoirs et seulement ensuite on pouvait aller jouer...
Dans les années 80, pas de tablette, pas de Netflix ou autre chaine spécialisée sur les animaux ou la météo (!). Encore moins de téléphone portable. Et à peine le début des télécommandes pour la télévision. A cette époque, on créait nous mêmes notre univers plutôt que d'autres le fassent à notre place comme c'est le cas aujourd'hui avec à peu près une appli pour faire chaque chose du quotidien ( ! bis). Bien sûr, il y avait aussi des jeux électroniques mais tout était  beaucoup plus ludiques... On avait des activités comme ces magnifiques décalcomanies à réaliser (mer, campagne, espace…) ou encore ces images à collectionner comme celles que l’on trouvait dans les tablettes de chocolat de la marque Casino et à regrouper dans de magnifiques livres à retirer à l’accueil des magasins permettaient de les réunir ; Grèce, Inde, Espagne…

 
     
     
  LES GOUTERS  
   
 

Ca y est, c'est 4 heures 
Si une chose est très importante pour un ado, c'est le 4 heures !!!! 

A l'époque, le choix n'était pas celui d'aujourd'hui et Dieu merci ! Au moins, on avait encore des goûters relativement équilibrés.
- Du côté des goûters « fait maison », si on avait la chance de passer son mercredi chez ses grands-parents, il y avait bien sûr les douceurs concotées par Mamie ou Papy, entre autres ; chausson aux pommes maison, gâteau en forme de couronne que l'on dégustait avec un ou deux carrés de chocolat, une brioche gourmande aux pralines roses ou le fameux gâteau au yaourt. En plus, il y avait aussi le classique morceau de pain agrémenté de quelques carrés de chocolat.
- Du côté des goûters « industriels », en plus des BN à la fraise, vanille et chocolat, il y avait les Petits beurres, les Casse-Croûte (épais gâteau), les Prince, le pain d’épices de Prosper (!), les Pépitos, les tartelettes Diego à la fraise, les gâteaux Yes, les Savane de Papi Brossard, les Palmito et les Chamonix.

 




     
  NOS CHERES SERIES PRE "ADOS"  
   
 

Merci à tous ces fabuleux acteurs qui nous ont tous fait rêver...
Comme moi, tous ceux qui ont connu cette époque merveilleuse se souviennent encore avec émotion :
- des premiers épisodes de Starsky & Hutch à la poursuite de voleurs ou de meurtriers, de L'âge de cristal avec la superbe Heather Menzies et Gregory Harrison à la recherche du Sanctuaire, de l'angoissante Planète des Singes et ses gorilles tueurs, de l'intrépide Agence Tous Risques,...
- des Aigles de Cosmos 1999 et des aventures spatiales de Buck Rogers.
- du combat de David Vincent contre ces flippants Envahisseurs.
- de la force de Steve Austin, de Super Jaimie ou Wonder Woman.
Et bien sûr de toutes les autres séries de cette époque.

 








  ET TOI, PLUTOT...  
   
 

Malabar, Bazooka ?
- Visiteurs du Mercredi ou Récré A2 ?
- Bataille des Planètes ou Goldorak ?
- Temps X ou San Ku Kaï ?
- Soizic ou Dorothée ?
- Capitaine Flam ou Albator ?
- Déclic ou Mes mains ont la parole ?
- Candy ou Candy ( ;) )
- Rémi sans Famille ou Le Fantôme de l'espace

En gros TF1 ou Antenne 2 ?

Moi j'étais clairement TF1 (même si il y avait l'exception Albator bien sûr sur Antenne 2 et aussi Goldorak avant notre pirate préféré) avec :
- Les Visiteurs du Mercredi,
- Les Visiteurs de Noël,
- L'ile aux enfants et Croque Vacances.
Antenne 2 ne pouvait pas rivaliser avec l'ingéniosité de Christophe Izard. Désolé !!!
Bien sûr, FR3 nous gratifia aussi de quelques beaux DA comme Ulysse 31 et les séries de Il était une fois l'Homme et l'Espace.

 








  AUJOURD'HUI...  
   
 

Alors ? 
Et toi, es-tu heureux(se) de ce que tu es devenu(e) aujourd'hui ?
Il le faut car la vie ne nous accorde qu'une chance. Et si ta vie ne ressemble pas tout à fait à celle que tu avais imaginée, il n'est pas encore rop tard pour la changer et qu'elle reflète ce que tu souhaites vraiment. Allez, bonne continuation avec Albator2980. Que la vie soit douce pour toi !
Et lorsque certains jours, ta vie est un peu sombre qu'à l'habitude replonge toi quelques instants dans ta jeunesse, celle des années 80 ; celle des Visiteurs du Mercredi, d'Albator, de San Ku Kaï, des Bazookas, d'une partie sur Simon l'ordinateur, d'un petit 45 Tours comme Enola Gay d'Orchestral Manoeuvres, d'une bouchée de BN au chocolat (même s'ils n'ont plus tout à fait le même goût !), de la lecture d'un Pif Gadget ou de La Bataille des Planètes, d'une part de bûche traditionnelle que Mamie a réalisée, des truffes au chocolat de Papi, de la découverte des cadeaux de Papa Noël...

Ainsi, pour toutes ces choses si chères à nos cœurs et qui ont disparu à tout jamais… il reste quelques images, quelques odeurs, quelques 45 Tours et beaucoup d’imagination (gràce à cette époque formidable) qui permettent de retomber quelques instants dans ce précieux délice qu’était notre enfance dans les années 80 !

Et n'oubliez la chance que vous avez d'avoir vécu cetté période !!! 

 








  ET POUR ALLER PLUS LOIN, ON VOUS OFFRE UN ROMAN !  
   




     
Souviens-toi (encore) des années 80 - Copyright © Albator2980 / Alexandre-Arnaud
Article (encore) en cours d'écriture Février 2022


Visitez son site web pour télécharger ses romans gratuits et voir ses autres publications.

 
 
 
ALBATOR2980
Copyright © Marques respectives / Albator2980.com
 

graphic & web design : Albator2980