CosmoWarrior Zero
 
  L'histoire
Les épisodes
Les personnages
Les vaisseaux
La bibliothèque
Notes techniques
Notes personnelles
Toutes les actus de la série
Surprise !
 
 
 

L'histoire

   
 

La fin du 30ème siècle. La Terre est dominée par d'étranges humanoïdes, et ceci, depuis que l'humanité a perdu la grande guerre spatiale. Un jeune capitaine de vaisseau répondant au nom d'Albator a déserté la Terre car il n'accepte pas cette domination. Mais le gouvernement intergalactique a chargé l'un des plus vieux amis d'Albator, le capitaine Warrius Zero, plus connu sous le nom de CosmoWarrior qui est désormais le commandant des forces terrestres de le retrouver et de l'éliminer! Voici donc les deux hommes face à face, dans une lutte sans merci. Les deux hommes devraient pourtant s'associer afin de vaincre l'ennemi qui n'est pas humain, plutôt que de se battre entre eux !
Albator réussira t'il à regagner la confiance de son ancien ami, et à débarrasser l'univers de ces maléfiques humanoïdes ?

 
     
     
  Les épisodes  
 

1 - Le grand départ
La Terre est dominée par d'étranges humanoïdes, et ceci, depuis que l'humanité a perdu la grande guerre spatiale. Un jeune capitaine de vaisseau répondant au nom d'Albator a déserté la Terre car il n'accepte pas cette domination. Mais le Gouvernement Intergalactique a chargé l'un des plus vieux amis d'Albator, le capitaine Warrius Zero, plus connu sous le nom de CosmoWarrior qui est désormais le commandant des forces terrestres de le retrouver et de l'éliminer!

2 - L'emprise de Marina

Le capitaine Warrius Zero est parti combattre son ancien ami Albator à bord de son vaisseau le Karyu. Le capitaine en second, Marina Oki impose une discipline de fer à bord du vaisseau, ce qui n'est pas sans créer de nombreuses tensions entre les humains, et les humanoïdes. Que va t'il se passer à bord du croiseur qui a pour mission d'éliminer Albator?

3 - Le feu de Saint-Elme
CosmoWarrior Zero se porte au secours d'un vaisseau ayant lancé un SOS. Mais il tombe sur l'un des plus féroces pirates de l'espace, le Général Hunter, commandant de l'Armée Révolutionnaire Terrestre. Hunter attaque le Karyu, qui en ripostant, déclenche par erreur une nouvelle arme de guerre encore en test, le feu de Saint-Elme...

4 - Le grenadier
Sur la planète El Alamain, Zero rencontre un redoutable mercenaire nommé “Le Grenadier” .Warius lui propose de se joindre à son équipage pour traquer Albator, mais le mercenaire refuse sa proposition. Il s’est déjà engagé à protéger de la menace humanoïde les enfants de son ancien employeur.

5 - Tochirô le samouraï
A Gun Frontier, une ville ou toute violence est proscrite, Zero compte sur Sylvania, une chasseuse de primes, pour lui fournir des informations sur Albator. Zero envoie une équipe sur place, mais la situation en ville dégénère et Tochirô se voit accuser d’avoir tout déclanché...

6 - Un ami fidèle
Albator et Emeraldas débarquent à Gun Frontier pour sauver leur ami Tochirô de la potence, suite aux troubles qu’il a déclanché en ville. L’équipe de Zero en profite pour utiliser Tochirô comme appât. Inquiet, Zero décide de descendre lui aussi en ville où il ne va pas tarder à rencontrer son célèbre adversaire...

7 - Un nouveau passager
Zero est informé que le “Death Shadow”, le vaisseau d’Albator bombarde une planète. Arrivé sur place, le cosmowarrior contre-attaque immédiatement et met en fuite le redoutable vaisseau. Pendant ce temps, Marina ressent une présence étrange à bord du Karyu. Cette présence n’est autre que Helmaetel, une humanoïde.

8 - HelMaetel
Marina, blessée dans l’explosion mystérieuse de la salle des ordinateurs, est emmenée à l’infirmerie. Bien que sous observation, elle veut retrouver Helmaetel. Avant que la mystérieuse humanoïde ne parvienne à s’échapper du Karyu, elle va révèler à Marina la vraie nature du Cosmowarrior...

9 - Une sinistre planète
Zero va découvrir ce qu’il advient du corps des humains ayant choisi de se changer en humanoïdes. Le secret était jusqu’à présent bien gardé par le gouvernement galactique. Révolté par ces pratiques Warius décide de mettre un terme à cette conspiration avec l’aide de Maetel.

10 - Au fin fond de la galaxie
Sur les conseils de Maetel, Zero fait route vers Technologia, une planète visant l’harmonie entre humains de chair et humanoïdes. Mais il doit pour cela traverser un puissant champ magnétique qui rend fou l’équipage humanoïde. Il ne pourra compter que sur les humains du Karyu dans cette épreuve...

11 - Technologia
Zero parvient à atteindre Technologia. C’est là que l’attend la forteresse spatiale du Gouverneur Galactique Zeth Water. Un terrible combat s’engage entre le Karyu et la gigantesque forteresse qui semble indestructible. A son bord, Zeth et son bras droit Hell Maetel ont un plan pour affaiblir l’équipage de Zero...

12 - Une bataille sans fin
Zeth Water veut détruire Technologia grâce à Hell Castle, sa forteresse. Zero fait barrage avec le Karyu, mais son vaisseau, en grave difficulté, ne peut à lui seul faire front. Il doit coordonner son attaque avec le Death Shadow, le vaisseau d’Albator, ainsi que d’autres pirates...

13 - Le serment
Pour espèrer détruire Hell Castle, Zero doit tout miser sur l’arme fatale de son cuirassé: Le Feu de Saint-Elme. Cette arme demande une telle énergie qu’il se voit contraint de désactiver toutes les ressources du Karyu. Devant une situation aussi critique, il ordonne à son équipage de quitter le vaisseau...

14 - Albator vs zero
Zero est fait capturé par les pirates du Général Hunter afin d’être utilisé comme monnaie d’échange contre le Karyu. En effet, à l’aide du puissant cuirassé, ils espèrent vaincre Albator et son redoutable vaisseau pour empocher la prime. Mais c’est sans compter sur l’intervention d’Emeraldas...

15 - L’étendard de la liberté
Les pirates du Général Hunter assiègent le repaire d’Albator pour s’emparer de son butin. L’enjeu est de taille car c’est ici même que Toshiro, dans son labo souterrain, prépare l’Atlantis, le futur vaisseau d’Albator. Le capitaine corsaire et son équipe pourront-ils sauver ce refuge de la destruction?

 
     
     
  Les personnages  
 
Warrius Zero et son équipage
   
     
Warrius Zero Grenadier Le robot du Karyu
     
Albator et ses amis  
   
Albator Tochiro Emeraldas
     
Les ennemis     

Le gouverneur Zeth Water

Sylvania Helmaetel
 
     
     
  Les vaisseaux  
   
     
 
  Le karyû
L'atlantis
Le queen Emeraldas
 
     
     
  La bibliothèque  
 


Box Matsumoto "L'intégrale" 10 DVD comprenant "CosmoWarrior Zero", "Gun Frontier", "Submarine Super 99" et "Interstella 5555"
2005



La série dispo dans la Collection Atlas
2005



Coffret 3 DVD Edition Version Française CosmoWarrior Zero, la jeunesse d'Albator - L'intégrale
2004

  
Coffret 4 DVD Edition Collector Version Française CosmoWarrior Zero, la jeunesse d'Albator - L'intégrale
2003
Coffret collector comprenant l'intégrale Digipack 4 DVD, Livret Collector, 2 Photos & 3 planches d'autocollants

  
Coffret DVD CosmoWarrior Zero, la jeunesse d'Albator - L'intégrale
2003
Coffret regroupant les 5 DVD de la série - VO Japonaise sous-titrée Français


CosmoWarrior Zero DVD Vol. 1 à 5
2002
Les 5 volumes DVD - VO Japonaise sous-titrée Français


CosmoWarrior Zero K7 Vol. 1 à 5
2002
Les 5 volumes VHS - VO Japonaise sous-titrée Français

 
 


 
     
  Notes techniques  
  Titre original : CosmoWarrior Zero
Titre Français : CosmoWarrior Zero
Format : 15 épisodes de 25 minutes
Genre : Science-fiction 
Année de production : 2001
Animation : Vega Entertainment, Japon
Histoire originale et Character design : Leiji Matsumoto
Production : Keisuke Nishioka
Réalisateur : Kiyotaka Isako
Directeur artistique: Keisuke Masunaga
 
     
     
  Notes personnelles  
 

Les 13 épisodes de la série
La musique démarre, des images apparaissent, la série commence. Un univers de destruction de planètes, de batailles dans l’espace, d’humains et d’humanoïdes. Un univers assez familier en somme. L’univers de Matsumoto dans toute sa splendeur avec de belles images, des visages bien dessinés, de jolies filles aux formes pulpeuses et généreuses et d’hommes relativement hideux pour la plupart, hormis Albator et Warrius Zero ! Pouvons nous dire que nous sommes un peu restés sur notre faim à la vision ? Un peu, car même si les épisodes glissent facilement, se succèdent sans problème et que l’on attend chaque épisode suivant avec un certain enthousiasme, l’énergie de ces derniers n’est pas forcément communicative sur la longueur. Le graphisme très léché est certes agréable à regarder, mais la première série d’Albator n’a rien à envier à « CosmoWarrior ». L’histoire quant à elle est parfois un tantinet trop gentille et on aurait souhaité un peu plus de vigueur de la trame, certains épisodes paraissant un peu insipides au regard d’autres plus vivants ! Cela dit, il faut toujours des moments calmes pour relancer la machine de guerre ou de suspens. De très belles jaquettes pour les deux supports avec de beaux montages d’images. Nous donnons donc une bonne note d’ensemble pour ces 13 épisodes.

Les 2 derniers épisodes de la série
Il est évident que Matsumoto s’amuse grandement et s’est complètement lâché dans les 2 derniers épisodes, qui ne font plus pour ainsi dire, partis de la série. D’ailleurs, ils sont nommés « Une aventure de CosmoWarrior ». On y retrouve des images qui font énormément sourire comme Matsumoto lui-même en train de dessiner une aventure d’Albator bien sur! On y voit un jeune Albator demander à Tochiro si il ne lui a pas refilé sa maladie, car ça le gratte partout ! Ou bien encore Tochiro disant à Albator que les animaux l’aiment et qu’ils ne regardent pas le visage des hommes comme les humains, qu’ils s’en moquent. Ce à quoi le jeune capitaine demande à Tochiro s’il pense être plus beau à l’intérieur que lui. Un humour fort décalé donc pour ces 2 épisodes un peu hors normes et hors contexte. Vraiment excellent, un pur régal…

Notre classement des séries au moment de la sortie de CosmoWarrior Zero
Comme nous ne pouvons décemment admettre qu’une série du maître soit meilleure que la première, nous classons donc - comme nous l’avons toujours fait - « Albator, le corsaire de l’espace » tout en haut de la pyramide où nous estimons qu’elle doit résider, non seulement pour sa qualité, son avancé technologique et graphique, son excellente bande son Française, mais également pour la relation entre ses personnages et leurs personnalités.
En second, nous plaçons «Albator 84» que nous considérons comme une excellente série, bien que quelques mauvaises langues qualifient la série de très commerciale, sans logique et sans grand fondement ! Hors, les dialogues sont bons, les intentions très Matsumoto, et le design assez léché. Nous, on aime.
Ensuite, nous placerions « CosmoWarrior Zero » en troisième position, car bien qu’assez innovant, la série nous laisse un peu sur notre faim. On y retrouve peu de grandes batailles, et les épisodes se succèdent sans trop de vigueur, même si l’on attend néanmoins l’épisode suivant pour découvrir la suite de la série. On y découvre cependant un Albator encore jamais vu ! Intéressant !
Et en quatrième, nous positionnons « Harlock Saga ». Le graphisme est différent ! On ne peut pas dire que nous n’aimons pas, c’est différent, voilà tout. Cependant, nous n'avons pas retrouvé pas le héros Albator de notre enfance au travers de ce nouveau visage, ce qui est le cas de « CosmoWarrior » !
Nous attendons de découvrir les autres séries. A suivre donc…

La suite…
A quand une nouvelle série d’Albator aussi décalée, aussi folle que les 2 derniers épisodes qui laissent présager d’une suite (on peut l’espérer!) moins sérieuse, plus fun que les séries précédentes ? Il est évident que Matsumoto s’est livré là à un exercice de style sortant du lot, a laissé coulé l’encre de son stylo et de la noirceur d’âme de ses histoires pour une vision plus ouverte, défoulée et vivante de ses personnages dans leurs jeunes années. Un univers loufoque pour un Matsumoto en forme qui vieillit fort bien… 

 
     
     
 
 
ALBATOR2980
Copyright © Leiji Matsumoto
 

graphic & web design : Albator2980